La chimie au secours de la restauration de meuble à Lyon - BO.A Restauration de meuble ancien - Lyon 7
50818
post-template-default,single,single-post,postid-50818,single-format-standard,cabin-core-1.0.2,select-theme-ver-3.2,ajax_fade,page_not_loaded,,smooth_scroll
 

La chimie au secours de la restauration de meuble à Lyon

restauration chimie ébénisterie

La chimie au secours de la restauration de meuble à Lyon

Un pied dans la chimie, un autre dans la restauration de meuble anciens

Le basculement de la recherche en chimie vers la restauration de meuble à Lyon ne s’est pas fait par hasard.

Aurélie Boyer a d’abord débuté sa carrière de chimiste comme ingénieur R&D après avoir fait une thèse en chimie.

C’est dans le domaine des colles et adhésifs pour l’assemblage de matériaux (dont le bois) qu’elle a fait ses armes. Elle travaille alors pendant 4 ans chez Bostik, le leader français des adhésifs.

Le lien avec le mobilier ?
Elle a toujours aimé les meubles et le bois. Cette passion a été transmise dans la famille par son arrière grand père menuisier.

De la chimie à l’ébénisterie

Aurélie Boyer est donc passée du coté applicatif du métier en étudiant l’ébénisterie et plus particulièrement la restauration de meuble à l’école Boulle.
En effet, la restauration de meuble fait autant appel à des connaissances de chimiste que d’ébéniste. La problématique principale étant celle du recollage et du décollage!

En 2019, après sa formation à l’école Boulle, elle commence à travailler dans l’atelier L’ÉBÉNISTE à Lyon spécialisé dans la restauration de meuble. Au bout d’un an de passation, elle devient l’heureuse propriétaire de l’atelier.

La restauration de meuble et d’objets d’art est aujourd’hui son quotidien mais Aurélie Boyer n’a pas oublié ses compétences de chimiste. Elle se rend donc disponible pour enseigner les concepts clef de la chimie à des professionnels restaurateurs.

Spécialisée dans la chimie des polymères, elle est intervenue par exemple le 26 novembre 2019 dans un colloque à Paris « Le polyuréthane dans tous ses états ». Cette journée d’étude organisée par l’Institut national du patrimoine (INP), le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF), le laboratoire Arc’Antique et le Mobilier national.

Découvrez son intervention dans le Colloque sur la restauration du polyuréthane appliquée aux œuvres d’art contemporaine.